Menu Expand

Cite BOOK

Style

Nour, S. Remaud, O. (Eds.) (2010). War and Peace: the Role of Science and Art. Duncker & Humblot. https://doi.org/10.3790/978-3-428-53092-2
; Nour, Soraya and Remaud, Olivier. War and Peace: the Role of Science and Art. Duncker & Humblot, 2010. Book. https://doi.org/10.3790/978-3-428-53092-2
Nour, S, Remaud, O (eds.) (2010): War and Peace: the Role of Science and Art, Duncker & Humblot, [online] https://doi.org/10.3790/978-3-428-53092-2

Format

War and Peace: the Role of Science and Art

Editors: Nour, Soraya | Remaud, Olivier

Beiträge zur Politischen Wissenschaft, Vol. 159

(2010)

Additional Information

Book Details

Pricing

Abstract

The essays gathered in this volume investigate the role of science and art in issues of war and peace through various disciplines and theoretical traditions. How does philosophical anthropology explain why humans can be so violent? How do psychoanalysis and neuroscience regard the fact that, rather than pursuing happiness and freedom, humans seem to prefer the destruction of others and themselves? How is violence incorporated into language? How do the social sciences construct a depreciative view of the enemy and the myth of a national, superior identity? How have the natural sciences been involved in domination or cooperation between countries? How does art defame or value the other? How can one shield science and art from the logic of war, making them a common good for humanity and a foundation for peace?

Many reflections are discussed here with regard to Kant, Hegel, Alexander von Humboldt, Novalis, Schlegel, Schopenhauer, Tolstoy, Freud, Einstein, Ortega y Gasset, Clausewitz, Canetti, Bourdieu, Rawls etc. This volume stands alone in clarifying the role of science and art in war and peace analytically and historically while also linking it to a number of contemporary implications.

Table of Contents

Section Title Page Action Price
Foreword 5
Content 7
I. Violence 9
Diogo Sardinha: L’humanité dans l’animalité : Kant et l’anthropologie du bien et du mal 11
I. L’homme n’est que le nom d’un espace : nominalisme anthropologique 15
II. Essence, identité et subjectivité à l’âge post-anthropologique 18
Bibliographie 22
Soraya Nour: Alexander von Humboldt’s cosmopolitanism 25
Introduction 25
I. Criticism of colonialism 26
II. Criticism of cultural domination 29
III. Cosmopolitanism 32
IV. Humboldt today 34
Bibliography 35
Olivier Remaud: La violence dans les mots 37
Bibliographie 43
II. Political Philosophy 45
Nguyen Quy Dao: Nguyên Trai – Correspondances de guerre et la Grande Proclamation de la Pacification des Ngô. Discours de présentation à son film :« Promenade au Pays de Nguyên Trai » 47
Bibliographie 52
Matthias Kaufmann: Le droit à la guerre et l’ennemi injuste dans la Métaphysique des moeurs de Kant 55
I. Le droit à la guerre : fin du projet de paix perpétuelle ? 55
II. L’ennemi injuste 61
III. Qu’est-ce qui est nouveau dans le droit des peuples kantien ? 65
Bibliographie 69
Gérard Raulet: Die Rezeption von Kants Traktat \"Zum ewigen Frieden\" in der deutschen Romantik 71
1. 72
2. 75
3. 79
4. 83
Bibliographie 85
Hourya Bentouhami: La révolte des masses d’Ortega y Gasset : de la guerre dans les sociétés pacifieés 87
I. Les masses : un « ennemi intérieur » ? 88
II. Un idéal constitutif : la convivencia et l’Europe 101
Bibliographie 107
Jean-Christophe Merle: Kooperation, Krieg und Frieden bei Kant und Rawls 109
Bibliographie 116
III. Critical Theory 117
Agustín E. Ferraro: Science, politics and administration – The political critique of science, from romanticism to the state of exception. Science, politics and life: loss of freedom (and meaning) 119
Bibliography 128
Ciaran Cronin: Globalization as Process and Ideology: The Neoliberal Dispensation and the Critique of Ideology 129
Bibliography 137
IV. Science and Arts in International Relations 139
Jean Terrier: The impact of war on the French human sciences and the image of Germany: 1914 – 1916 141
I. The reaction of French human scientist to the war 141
1. The war as a moral conflict: the logic of the argument 142
a) Essentializing the opponent 142
b) Constructing moral incompatibilities 144
c) “Immoralizing” the enemy 145
2. The essence of Germany: identifying a cultural core, reducing diversity 147
II. The longue dure´e of ideas 150
1. Analyzing intellectual life in wartime 150
2. The debate on “Two Germanies” 154
a) Aspects of the image of Germany in nineteenth-century France 154
b) The debate on “Two Germanies” during the war 156
3. Three levels of analysis 158
Bibliography 161
Damien Ehrhardt: La guerre franco-prussienne, la fondation de la Société nationale de Musique et l’appropriation de la musique allemande 165
I. La Société nationale de Musique : un catalyseur dans l’essor de la musique (instrumentale / symphonique) française ? 165
1. L’essor de la musique instrumentale / orchestrale après 1870 165
2. La croissance du nombre d’éditions musicales destinées à l’orchestre (1865 – 1915) 166
3. Pasdeloup et la « Jeune Ecole française » avant 1870 166
4. La fondation de la Société nationale de Musique 166
II. La guerre franco-prussienne comme parenthèse dans l’appropriation de la musique «(néo-)allemande» 167
1. L’appropriation de la musique allemande aux lendemains de la guerre franco-prussienne 167
2. La guerre franco-prussienne comme parenthèse dans l’appropriation de la musique de Wagner en France 169
3. Le modèle allemand dans la quête d’une musique (instrumentale) sérieuse après la guerre franco-prussienne 170
III. De l’appropriation de la musique «allemande» à la construction de la musique «française» 171
Bibliographie 172
Eric Suraud: Les grandes collaborations en «Physique Lourde» et le renforcement des relations internationales 175
I. La Physique lourde 176
II. La physique lourde, la guerre et la paix 177
1. Le projet Manhattan 177
2. Les éléments superlourds 178
3. A la recherche des constituants élémentaires de la matière 179
4. De la recherche fondamentale aux applications 180
III. Quelques perspectives 181
Bibliographie 183
V. Psyche 185
Christopher Pollmann: Luttes pour les ressources et détermination émotionnelle de l’existence humaine. L’exploration critique de l’inconscient et des logiques socialescomme facteur de pacification 187
I. L’envie de pouvoir inconsciente, facteur de confrontations 188
1. L’envie de pouvoir, naturelle mais condamnée 188
a) L’inévitable égocentrisme de tout être humain 189
b) L’idéalisation et la diabolisation du comportement individuel 189
2. Le rôle respectif des besoins matériels et symboliques dans la naissance des conflits 190
a) L’incidence limitée des besoins matériels 190
b) La prépondérance des besoins symboliques 191
3. La prime à la mauvaise foi dans les groupes sociaux anonymes 192
II. La difficulté de l’individu de se voir de façon réaliste 192
1. La neutralisation du ressenti et des pulsions 194
a) La nécessaire socialisation, facteur de refoulement 194
b) L’externalisation des facettes désagréables du soi et le rôle de la morale 195
2. Le possible dénouement de la tension interne 196
a) La nécessité d’un « travail sur soi » pour accéder à l’inconscient 196
b) Le passage à l’acte comme (fausse) thérapie 197
III. L’individualisation – exacerbation des dynamiques destructrices mais possibilités accrues de prise de conscience 197
1. L’alourdissement des obligations individuelles de performance 198
a) De l’impuissance narcissique d’autrefois à l’illusion moderne de toute-puissance 199
b) La frénésie pathologique des élites occidentales 199
2. L’augmentation des frustrations individuelles 200
a) Le clivage croissant entre faculté et besoin affectifs 200
b) La culpabilisation de l’individu moderne 200
c) L’illusion du libre arbitre, favorisant les hostilités 201
3. La division croissante du travail, facteur de rationalisation émotionnelle 201
a) La domination des moyens sur les buts, dans le cadre d’un rallongement des chaînes téléologiques 202
b) La fabrication de l’indifférence à l’égard d’autrui 202
4. La portée incertaine des prises de conscience individuelles 203
Bibliographie 204
Bibliographie complémentaire 207
Nuno Miguel Proença: Pourquoi donc la guerre ? Lecture de Freud et Einstein 209
Bibliographie 215
Emmanuelle Glon: Fictions morales et architecture cognitive 217
Introduction 217
I. La résistance de l’imagination morale : la version conativiste 219
II. La solution épistémologique : L’incapacité imaginative morale 221
III. Incapacité imaginative et cognition 223
IV. Emotion, motivation et bivalence psychologique 225
Bibliographie 226
VI. Aesthetics 229
Alain Patrick Olivier: L’art comme savoir de l’art 231
Bibliographie 235
Jair Barboza: Kann der Krieg erhaben sein? 237
Bibliographie 246
Hedwig Marzolf: Entre guerre et paix, l’humanité comme communauté esthétique. Réflexions à partir de Kant et Bourdieu 247
Bibliographie 254
VII. Tolstoi’s War and Peace 255
Alexei N. Krouglov: Das Problem des Friedens bei I. Kant und L. N. Tolstoj 257
Bibliographie 263
Etienne Balibar: Sur Guerre et Paix de Tolstoï. Un essai de «philosophie littéraire» 265
I. L’histoire négative 271
II. Déconstruction de l’archie 274
III. La question de la subjectivité du peuple 277
IV. Impolitique de la communauté : la «rencontre mystique» des éléments du peuple 279
Bibliographie 280
Notes on Contributors 283
Index of Names 289